RAM Dakota : on pense qu’il est en route

   10 Septembre 2019 PAR Jean-Sébastien Poudrier

Comme c’est le cas pour la majorité des constructeurs, Dodge n’a pas renouvelé sa camionnette de petit format après que cette dernière ait été retirée du marché en 2011. Ainsi, les adeptes du Dodge Dakota ont dû tirer une croix sur leur camionnette préférée. Néanmoins, des récentes discussions avec les marques ont démontré que RAM travaille actuellement sur la commercialisation d’une nouvelle camionnette de petit format. De plus, certaines rumeurs sur le retour éventuel du nom Dakota dans la gamme FCA circulent beaucoup sur le web depuis quelques jours. Ainsi, ne soyez pas surpris si RAM annonce l’arrivée du Dakota dans les prochains mois. En fait, tout porte à croire que le constructeur américain attendra l’un des grands salons de l’Amérique du Nord pour en faire le dévoilement officiel.

Ce qui complique la chose pour RAM, c’est que le constructeur n’a pas vraiment de plateforme qui puisse convenir à un futur Dakota. En fait, on croit que le constructeur américain pourrait se baser sur celle du Dodge Durango, mais rien n’est encore déterminé à ce niveau. De plus, on doute fortement que RAM utilise la même plateforme que le Jeep Gladiator. Ce dernier est surtout axé sur la conduite hors route et l’expérience de liberté totale lorsqu’on enlève le toit. Ce que le constructeur cherche à offrir avec une nouvelle camionnette de petit format, c’est plutôt une expérience de confort et de technologie comme ce qu’on retrouve avec le nouveau Ford Ranger.

D’ailleurs, il faut parler de Ford Ranger puisqu’il s’agirait la de la principale compétition pour un nouveau Dodge Dakota. Inutile de vous dire qu’il ne sera pas facile d’arriver au niveau du Ranger pour la simple et bonne raison que le camion de Ford existait déjà sur d’autres marchés avant de refaire surface sur le marché cette année. Ainsi, le constructeur américain n’a eu que quelques modifications à effectuer pour que ce dernier soit conforme aux normes américaines. Or, la tâche sera plus ardue pour RAM si ce dernier veut introduire une camionnette de petit format dans sa gamme, car elle n’offre rien de comparable ailleurs dans le monde à l’heure actuelle.

Des mécaniques typiques

On peut dire que FCA nous a bien surpris avec ses choix de motorisations pour certains modèles dans les dernières années, mais tout porte à croire que le constructeur américain resterait plus conventionnel si un RAM Dakota venait qu’à être lancé. Les chances pour qu’on retrouve un moteur turbocompressé de 4 cylindres de 2.0 litres sous le capot de ce dernier sont assez minces, disons-le. En fait, l’option la plus plausible reste celle d’un moteur V6 Pentastar de 3.6 litres. Dans la mesure où RAM déciderait d’utiliser la plateforme du Durango, on pourrait s’attendre à ce que le Dakota profite d’un V8 de 5.7 litres et qui sait, peut-être même d’un V8 de 6.4 litres. Comme je l’ai mentionné plus tôt, le constructeur américain nous a positivement surpris à maintes reprises avec ce genre de concept un peu fou, mais ça marche quasiment à tous les coups. En fait, plus sa semble loin de la raison et de la logique et mieux c’est.

Pourquoi un Dakota

D’abord, il faut comprendre que la gamme du RAM 1500 a considérablement évolué dans la dernière et que ce dernier est plus dispendieux que jamais, surtout lorsqu’on opte pour le RAM 1500 de nouvelle génération. Étonnamment, les ventes fonctionnent assez bien du côté du modèle Classic et je crois que c’est là que le constructeur américain y voit une opportunité. Ainsi, le Dakota pourrait être amené à remplacer le RAM 1500 Classic avec une fourchette de prix encore plus raisonnable, car c’est là la principale raison qui explique le succès de l’ancienne RAM.

Côté design, on pourrait s’attendre à quelque chose qui ressemble beaucoup à la nouvelle génération de RAM 1500 avec des proportions plus modestes et une finition plus européenne, car c’est exactement ce que recherchent les acheteurs dans ce segment. Maintenant, la vraie question, c’est de savoir si le constructeur américain osera aller jusqu’au bout en proposant un nouveau Dakota ou non.

Auteur: JEAN-SÉBASTIEN POUDRIER